Le taillage des arbres est un entretien qui s’effectue en fonction de la période de floraison de l’arbre en question. Si dans la majeure partie des cas cela s’effectue très tôt au printemps avant l’ouverture des bourgeons, il est aussi possible de le faire tard à l’automne. Néanmoins, pour ne pas vous tromper et fragiliser les plantes face au froid de l’hiver qui vient, vous devez les tailler correctement.

Taillage d’arbre en automne : quels sont les arbres concernés ?

Il n’est pas facile de savoir tailler ses arbustes et plus particulièrement le moment idéal pour le faire. Si vous ne vous y prenez pas correctement, vous risquez de l’abimer voire de le tuer. D’ailleurs, le taillage automnal ne concerne pas tous les arbres. Seuls les résineux, les feuillus et les fruitiers peuvent bénéficier de cet entretien, mais vous devez tout de même prendre des précautions. En effet, cette taille ne devra pas avoir pour conséquence de fragiliser l’arbre et le rendre moins résistant au froid. C’est pour cette raison qu’il est important de savoir ce qu’il faut enlever et ce qu’il ne le faut pas. Pour commencer, vous pouvez faucher les branches mortes ou malades. Il n’est pas difficile de les identifier parmi les branches saines. Ensuite, il est aussi nécessaire de couper les branches qui se chevauchent et qui sont susceptibles de fragiliser l’écorce. Il est conseillé de tailler avec modération à cette période de l’année, car le gel peut détériorer les coupes, mais aussi le reste de la branche. Si vous vous y prenez trop sévèrement en automne, vous serez obligé de remettre le couvert à l’arrivée du printemps et il ne restera plus grand-chose de votre arbre. À ce stade, le but est de couper le moins possible. Ainsi vous préserverez votre arbre tout en lui permettant de bien résister au froid. Par la même occasion, vous êtes aussi en mesure de couper les branches qui entravent les allées afin que les personnes puissent les emprunter en toute sécurité durant l’hiver.

Comment tailler les arbres en automne ?

Pour tailler vos arbres correctement, il est également essentiel de savoir comment s’y prendre. Les techniques sont susceptibles d’être différentes d’un type d’arbre à un autre. Pour tailler un résineux, de forme pyramidale, il est important de conserver la forme de flèche pour éviter que la cime ne se dédouble. S’il s’agit d’une haie, il faut éviter de couper dans le vieux bois pour permettre aux nouvelles pousses de se former. En revanche, s’il s’agit d’un résineux à couronne il convient de créer des petites fenêtres dans les feuillages dans le but de laisser pénétrer la lumière. D’autre part, pour tailler des arbres feuillus correctement en automne, la technique dépend de leur âge. Dans le cas où vous voulez que l’arbre se développe encore plus, il est conseillé de le guider en lui faisant prendre une forme pyramidale. De ce fait, supprimez les branches basses afin que le houppier remonte. Par contre, si vous êtes satisfait de la taille de votre arbre feuillu actuelle, il vous suffit d’alléger la ramure et d’enlever les branches superflues. Pour ce qu’il s’agit des arbres fruitiers, le taillage d’automne consistera à couper les branches mortes, à retirer les fruits morts et à écourter les extrémités des branches pour permettre à la sève de circuler de façon plus équitable.

Lors de cette opération d’entretien, vous devez vous munir des outils adaptés, à savoir, une cisaille, un ébrancheur, un taille-haie et une scie d’élagage. N’oubliez pas de vous protéger des blessures en portant des gants. Par ailleurs, il convient aussi de prévoir du désinfectant afin de nettoyer les outils avant de vous attaquer à un autre arbre. Cela permet d’éviter les contaminations.

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.