La demande d’un crédit immobilier pour l’achat d’un appartement ou autres passe par plusieurs étapes. Qu’il s’agisse de la constitution du dossier, des informations attestant de la capacité de l’emprunteur à rembourser son prêt dans le délai imparti, tout doit être soigneusement vérifié. De ce fait, le passage en commission s’avère indispensable lorsque le dossier de l’emprunteur est refusé.

Étude de dossier pour un prêt immobilier : Ce qu’il faut savoir

Pour octroyer un prêt à un potentiel débiteur, les institutions bancaires exigent un certain nombre de documents justificatifs sur la situation personnelle, professionnelle et financière de ce dernier.

En effet, ces documents sont obligatoires et portent sur les justificatifs d’identités, les fiches de salaires. Les relevés de compte, les bilans commerciaux avis d’imposition seront également joints au dossier.

Une fois le dossier constitué et que tous les documents exigés sont fournis, la banque effectue alors une étude de faisabilité du prêt immobilier. À cet effet, le dossier passe par un conseiller financier qui passe au peigne fin toutes les informations, ensuite par un directeur d’agence bancaire si le profil de l’emprunteur le requiert.

Par ailleurs, de nouveaux documents peuvent être demandés pour compléter les informations concernant l’emprunteur. La banque peut alors décider d’octroyer ou non le prêt immobilier. Néanmoins, un passage en commission pourrait être effectué pour valider ou invalider le dossier de manière définitive.

Passage en commission : Une étape essentielle pour le prêt immobilier

Il est important de rappeler que tous les prêts immobiliers ne nécessitent pas un passage en commission. Toutefois, il s’avère indispensable pour certains de passer par cette étape. Dans le cadre d’une demande de prêt immobilier, un passage en commission est requis lorsque le dossier de l’emprunteur présente trop de failles et de faiblesses ou lorsque le montant de l’emprunt est élevé.

Ainsi, le dossier du débiteur est envoyé aux experts financiers de la banque pour une analyse rigoureuse des informations fournies. La commission est ainsi constituée d’un responsable, d’un directeur de service et d’un financier expérimenté ayant une ancienneté dans la banque. Ces derniers se chargeront d’analyser le dossier afin de donner leur avis définitif sur la faisabilité d’octroyer ou non le prêt. Par ailleurs, le passage en commission permet de connaitre le motif de refus du prêt immobilier.

Passage en commission : Que faire en cas de refus ?

Dans le cadre d’un passage en commission, peu de dossiers de prêts immobiliers sont retenus. Mais même en cas de refus, il est toujours possible à l’emprunteur de se tourner vers d’autres banques, car elles diffèrent les unes des autres. Cela implique que chaque institution bancaire à ses critères d’éligibilité.

Il revient à l’emprunteur de multiplier les démarches pour obtenir des propositions de financement en cas d’échec, car un dossier refusé par une banque peut être sans doute validé par une autre.

En matière de prêt immobilier, pour maximiser ses chances d’obtenir son financement, l’emprunteur peut opter pour une simulation gratuite de prêt immobilier sur internet. Cela permettra à ce dernier de calculer sa capacité d’emprunt.

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.